?

QU'EST CE QUE LE PROJET "CENT TITRES"   

Parmi l’ensemble des règles qui préfigurent à la réalisation de mes compositions, il y en a une que je considère comme essentielle et fondatrice. Elle est omniprésente et toutes mes réalisations en sont la résultante. L'essence de mon art résidant

dans la création d'œuvres ambiguës et paradoxales dans lesquelles cohabitent sans se voir une infinité de lectures possibles parfois totalement opposées et contradictoires. C’est la raison pour laquelle tous mes tableaux portent le même nom, « Cent Titres », homophone de “Sans Titres”, expression phonétiquement équivoque, illustrant parfaitement le sens de ma démarche mais aussi de ma façon de percevoir le monde et les rapports humains.

Mes compositions, que je perçois comme un travail d’écriture structuré dans le langage de l’inconscient, ont pour autres particularités de créer des miroirs qui révèlent à ceux qui s’y reflètent une part d’eux-mêmes. L’œuvre n’étant que le support dont l’inconscient a besoin pour franchir la barrière du refoulé.

Toutes les œuvres de cette série sont, par vocation, participatives. Afin d’optimiser leur potentiel d’appropriation, je bâtis des décors calqués sur le fonctionnement physiologique du cerveau, des constructions de type neuronal, foisonnantes d’objets à forte contenance émotionnelle, parfois isolés, mais

 
 

le plus souvent en groupes, que l’on pourrait comparer à des amas neuroniques plus ou moins riches en signifiés, mais volontairement déconnectés les uns des autres. C’est uniquement lors du processus d’appropriation, qui s’apparente à une personnalisation de l’œuvre qu’un certain nombre de symboles en lien avec l’histoire de l’interprète vont se combiner créant un scénario qui n’appartient qu’à lui.

Ce partie pris consistant à ne jamais orienter la lecture de l’œuvre, tout en la densifiant à l'aide d'objets à forte charge émotionnelle, me permet de détourner de sa fonction initiale un de nos comportements innés en lien direct avec l’instinct de survie, l'adaptabilité. De nombreuses études en psychologie comportementale ont démontré que lorsque notre esprit ne peut se raccrocher à un schéma directeur imposé, confronté à une quantité d’informations dépassant ses capacités de synthèse, afin de donner du sens et conserver son équilibre, notre cerveau opère naturellement et à notre insu, un tri sélectif ne conservant de l’ensemble des données présentes que celles qui lui parlent et qu’il peut connecter entre elles, occultant pour ce faire et ce n’est pas une simple image, toutes celles qui viendraient désorienter cette lecture partisane de l’œuvre.

AUTEUR - INTERPRÈTE

 

En sélectionnant inconsciemment les informations ayant un lien avec votre histoire, la composition acquière du sens et une identité propre. Par cet apport personnalisé, celle-ci se différencie et devient consistante, c'est d'ailleurs principalement ce qui caractérise le processus d'appropriation.

Lorsque la magie opère, l’œuvre entre en résonance émotionnelle avec son interprète, s’anime et devient vivante. Par cet apport d'affect, vous offrez au tableau son statut d'œuvre d'art. C'est donc bien vous, par votre lecture partiale et non moi qui êtes à même de lui donner un titre. Sans votre regard structurant et créatif, la composition ne serait rien d’autre qu'une proposition chaotique dénuée de tout fondement, une banale « Sans Titre »... C’est pourquoi il m'a semblé juste et cohérent que les tirages d'arts, en attente d'être titrés, soient proposés à un prix symbolique qui s’intègre à la philosophie et à l'esprit qui anime ma démarche artistique. À la fin de ce projet, dans 24 mois, j'ai prévu une grande exposition durant laquelle toutes les œuvres afférentes à ce Projet seront présentées ou tous les participants seront conviés. Pour cette occasion, un ouvrage dans lequel vous retrouverez toutes les œuvres du projet et l'ensemble des titres et commentaires correspondant, un peu de chacun, pour magnifier l'ensemble.

 

VOTRE INVESTISSEMENT PERSONNEL

 

Afin de concrétiser notre cheminement commun, vous devrez prendre le temps de remplir ce certificat d’interprétation qui officialisera le lien qui nous unit et me le retourner physiquement ou par                   . Je conserverai ce document qui validera notre partenariat et vous servira à prouver si nécessaire, (ce qui à prime abord peut vous paraitre paradoxale) l'authenticité de votre atypique certificat d'authenticité. Comme vous l'avez compris il est essentiel que vous donniez à l’œuvre un titre qui colle au mieux à votre ressenti. Vous devrez également vous rendre sur la page                    consacrée à ce projet où toutes les œuvres participantes sont présentes et inscrire dans les commentaires de l’œuvre dont vous possédez un tirage d'art, le numéro de celui-ci et le titre que vous avez décidé de lui donner. Vous pouvez et je vous en prie, expliquer les raisons qui ont motivé votre choix.

Par Ailleurs, en tant qu'interprète vous devrez apposer votre signature et inscrire le titre octroyé à l’œuvre au dos du tirage et sur le certificat d'authenticité accompagnant celui-ci.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À ce stade, quelques éclaircissements sur cette méthode d'identification inédite permettant de donner plus de sens à ce projet sont sûrement les biens venus.

Prenons un exemple, vous possédez le tirage n° 4 de l’œuvre « Cent Titres » n°256 et vous désirez vous en séparer. Son nouvel acquéreur exigera la preuve de son authenticité. Afin de vérifier celle-ci, il lui suffira de comparer la signature au dos de l’œuvre (en l’occurrence la vôtre) à celle apposée sur le document en ma possession et consultable sur  demande * sur lequel c'est également votre signature qui apparait. C'est cette concordance qui prouvera l'authenticité de votre tirage et donnera toute sa valeur à celui-ci. Par ce biais, c'est bien votre signature et non la mienne qui prouvera l'authenticité de votre épreuve, ce qui, si l'on intègre le fait que vous en êtes l'interprète prend tout son sens.

* Par mesure de sécurité, le certificat en ma possession sera accessible à l'aide d'un code d'accès personnalisé et à durée limitée, clef que je vous communiquerai si vous m'en faites la demande.

 

SALLE DES VENTES

ŒUVRES RÉSERVÉES
PROJET "CENT TITRES"
 

DIMENSIONS : 60 x 60 cm - TIRAGES D'ART QUALITÉ MUSÉE

TECHNIQUE : DIGIGRAPHIE

ÉPREUVES NUMÉROTÉS

 

RÉCAPITULATIF DES RÈGLES D'ÉLIGIBILITÉ

En faisant l'acquisition au tarif privilégié d'un des tirages numérotés du Projet "Cent titres", en contre-partie vous acceptez de respecter les conditions suivantes :

1

2

3

Renvoyer, physiquement ou par mail une copie du certificat d’interprète.

Vous rendre sur la page Facebook dédiée à ce projet et inscrire dans les commentaires de l’œuvre le numéro de votre tirage et le nom que vous avez choisi de lui donner.

 

En tant qu'interprète vous devez apposer votre signature et le titre octroyé à l’œuvre au dos du tirage et sur le certificat d'authenticité qui l'accompagne.

Je n'avais pas anticipé le problème, mais le prix des digigraphies dédiées à ce projet étant largement inférieure à la valeur habituelle de celles-ci (500 €), quelques opportunistes ont cherché à détourner l'objectif de ce projet pour commercer. Toutes approches dans ce sens fausseraient les résultats et nuiraient à celui-ci. Afin d'éviter d'être à nouveau confronté à ce problème, j'ai ajouté trois clauses qui je pense, devraient  entraver toutes approches marchandes.

5

4

En vous associant à ce projet, vous vous engagez à conserver votre ou vos digigraphies pendant une période de 12 mois, au minimum.


Cette offre est  réservée exclusivement aux particuliers.

 

Cette offre est limitée à 2 tirages au plus par personne.

Il n'y a aucun article à afficher pour le moment.

6

YVES KRIEF

@2019 2015 - Yves Krief - Website - Photograffeur est une marque déposée

  • Facebook - Black Circle